MeltinPost

http://meltinpost.zeblog.com/

Calendrier

« Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

IUT

blog des étudiants de l

Blog

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Compte-rendu de la conférence du juge Murciano

Par IUT :: 30/11/2006 à 18:03 :: Général

 

Murciano lève le voile sur les tabous judiciaires

 

 

 

   Après avoir reçu le procureur Eric de Montgolfier il y quatre ans, l’IUT de journalisme de Cannes accueillait vendredi dernier un second magistrat. Le juge Murciano, rendu célèbre depuis la publication de son ouvrage « Un juge sur la côte », est venu lever les tabous qui pèsent sur les affaires azuréennes.

 

   Jean-Pierre Murciano, 55 ans, vêtu d’un jean et d’une chemise grenat, n’a ni l’allure ni la carrure d’un magistrat de renom. D’autant plus difficile d’y croire lorsque, presque intimidé devant un auditoire de soixante-dix étudiants, il avoue d’une voix frêle apprécier « sortir le nez de ses dossiers » pour donner cette conférence.

Des dossiers et pas les moindres, Jean-Pierre Murciano compte à son palmarès de juge d’instruction bon nombre des affaires sensibles de la Côte d’Azur ; du grand banditisme aux scandales politico-financiers. Pour les plus célèbres : la chute de l’ex-maire de Cannes Michel Mouillot, ou encore les timbres rares de Monaco.  Dix-neuf ans de carrière au tribunal de grande instance de Grasse  lui ont permis d’acquérir une connaissance parfaite du terrain sur lequel il opère : « de l’aéroport de Nice à la frontière du Var » plaisante t-il. Mais aussi de s’attirer les foudres des politiques impliqués. Pour se préserver de toute manipulation, le juge a dû opter pour l’inamovibilité, c'est-à-dire rester dans la même juridiction sans possibilité d’évolution de carrière : « Si on tient à son indépendance, on renonce à monter en grade » déplore t-il.

 

    Un sacrifice qu’il compense en se félicitant de pouvoir désormais « comprendre les mécanismes souterrains et occultes en place sur la côte ». A en croire le magistrat, la corruption dans la région n’est plus un mythe, pire, c’est devenu monnaie courante: « Je me suis aperçu qu’il n’y a pas une administration qui échappe au phénomène de corruption. Ce sont de véritables réseaux qui sollicitent tous les maillons locaux. Si on passe seulement trois ans dans la même juridiction, on n’a pas le temps d’imaginer l’ampleur des affaires ». Le magistrat a pu comparer son expérience à Grasse avec son passé de juge des tutelles en Bretagne : «  Il ne me serait jamais venu à l’idée de contester le montant d’une tutelle fixée par un notaire. Sur la Côte,  par contre, il ne faut pas s’y fier ».

 

   La presse : « dernier rempart de la république et de la démocratie »

 

   Mais on ne s’attaque pas impunément aux ripoux locaux. Le juge Murciano dérange, il est calomnié, dessaisi de nombreuses affaires, parfois même menacé. Au cours de l’instruction sur l’assassinat de Yanne Piat, il devra même avoir recours à une protection rapprochée. Son salut, il le doit selon lui à la presse : « Sans mon livre et la promotion que les journalistes en ont fait, je ne serais plus juge depuis longtemps ».

 

    D'ailleurs, il avoue entretenir des relations avec les médias, et ce malgré l’article 11 du code pénal qui protège le secret de l’instruction: « Il m’est arrivé très souvent d’avoir des échanges avec la presse car les journalistes m’apportent des informations que je peux exploiter dans mes dossiers » avoue t-il, et d’ajouter : « Seule la presse peut aider à faire que les dossiers sensibles ne soient pas enterrés par la justice ». Echange de services ? Le juge ne le dit pas mais, selon lui, « le secret de l’instruction est une vaste hypocrisie » qu’il dénonce en militant pour sa levée. Et s’adressant a son auditoire, il conclut à point nommé : « Je pense que la presse est, en France, le dernier rempart de la république et de la démocratie ». De quoi finir de flatter les futurs journalistes.

 

AMELIE RIGODANZO

Le dossier IKEA en ligne !!!

Par IUT :: 14/11/2006 à 0:24 :: Général

 

Mougins : La polémIKEA enfin en

 

ligne !

 

 

 

Vous le savez sûrement tous : IKEA a pour projet de s'implanter dans notre bon vieux département des Alpes-Maritimes. A l'occasion de leur semaine presse écrite (du 6 novembre au 10 novembre), les étudiants de l'IUT de Journalisme de Cannes ont travaillé sur ce dossier complexe, qui passionne les foules.

 

Aujourd'hui, leur travail est disponible en intégralité sur le Net... pour que chacun se fasse sa propre opinion !

 

 

Pratique : pour accéder directement à une page, cliquer sur le liens Archives dans la colonne de gauche. Vous y trouverez la liste des sujets : ils comportent la mention " Dossier IKEA " .

 

 

+++ Cet hebdo est également disponible en version PDF et papier avec toutes les photos. Pour l'obtenir, envoyer un mail à : meltinpost@yahoo.fr

Italie : la loi anti-fumeur fait un tabac

Par IUT :: 12/11/2006 à 19:41 :: Général

 

Italie : la loi anti-fumeur fait un

 

tabac

 

     Depuis deux ans, l'interdiction de fumer dans les lieux publics se propage en Europe – Irlande, Espagne, Autriche, Allemagne, Suède, Italie -.  Cette  prohibition vient d’être votée dans notre pays et sera applicable en janvier 2007. Nous sommes allés voir comment cette loi est respectée chez nos voisins transalpins.

 

      Janvier 2005, les habitudes des italiens sont bousculées... Finie la clope avec son café. Terminées les salles  enfumées. A Vintimille, comme dans le reste du pays, la règle est appliquée.

Quel plaisir de pouvoir rentrer dans un bar sans être asphyxié par la fumée des cigarettes ! Au café Mazzuti, toute la famille est aux fourneaux. Quant aux enfants, ils jouent autour des tables et chahutent au milieu des clients. Ici, on se félicite de l'interdiction de fumer, « c'est la plus belle chose qu'ait fait Silvio Berlusconi » déclare Giani, le patron. La clientèle n'a pas diminué, et à présent, l'air est respirable pendant le service. Bien pour les gérants, mais aussi pour les adeptes de l'expresso, « la loi anti-tabac ne pose aucun problème, ici les gens s'y sont habitués » raconte Sylvia, la serveuse. « Les italiens ont compris que la loi a été faite pour leur bien » rajoute Giani.

 Au pays de la cigarette pas chère, on compte aujourd'hui cinq cents mille fumeurs de moins. Pas un mégot dans les rues. A croire que les blondes ont été bannies. Selon Mario Faldutto, président de l'association locale « Viettato fumare », « les italiens n'ont pas perdu leur joie de vivre avec l'interdiction de fumer dans les lieux publics ».

Des "milices" anti-tabac

Même si tout semble se passer pour le mieux, des sanctions sont prévues pour les « accros de la   clope ». Les amendes  s'échelonnent de 500 à 2500 €. Giani explique « si quelqu'un fume dans un bar, nous devons appeler le vigile ». Un par quartier qui ne fait pas partie des carabiniers mais d'une société privée.

De l'autre côté de la frontière, les Français sont dans l'attente. La future instauration de la loi anti-tabac fait parler d'elle. Les avis des fumeurs divergent. Charlène, une étudiante, déclare « Je préférerai boire un verre chez des amis plutôt que d'aller dans un bar où je ne pourrai pas fumer. C'est dommage, le café-clope me manquera. » Jean-Philippe n'est pas de cet avis. « Je suis pour parce que je considère qu'un non fumeur ne doit pas être intoxiqué  par les autres, particulièrement dans les lieux publics. »

En quittant Vintimille, Giani nous adresse un « faites comme chez nous ». Comme un conseil...

 

                                                                                                JULIETTE BARRE &

                                                                                                                                DAMIEN ALLEMAND

 

 

Photo D.R

 

 

Déjà vu ?

 


Bientôt, il sera interdit de fumer dans les cafés, restaurants, bureaux, administrations. C'est en substance le contenu de la loi présentée par Yves Bur, vice président du groupe UMP à l'Assemblée nationale. Depuis plus de trente ans, le tabac reste un sujet sensible. En 1976, Simone Veil était à l'origine de la première loi sur le tabagisme. Elle interdisait notamment de fumer dans certains lieux publics.  La loi Evin de 1991 renforçait cette mesure. Elle instaurait en plus l'affichage sur les emballages des paquets de cigarettes, la mention « Nuit gravement à la santé ».


                                                                                                                                                      J.B. & D.A.

 

L'Edito de Tiphaine Ruppert

Par IUT :: 12/11/2006 à 16:37 :: Général

Nouveau défi, nouvelles rencontres

 

Creuser son sillon au coeur de l'actualité. Saisir, comprendre et transmettre l'Information. Rendre compte des diverses opinions et conceptions qui nous rassemblent ou nous séparent. Voilà les objectifs que s'est fixé depuis presque un an Meltin'Post.

 

Pour la plupart d'entre vous ce blog sera l'occasion de découvrir le travail que nous accomplissons au sein de l'IUT de journalisme de Cannes, mais aussi celui que nous apprenons au quotidien, avec pour bon nombre d'entre nous, l'ambition d'intégrer un jour, la grande famille du journalisme.

 

La mise en ligne de Meltin'Post est une suite logique des évènements. Le web fait de la gringue aux journaux dont la vocation première est d'être lus. Ce blog, c'est donc plus de visibilité et de perspective pour notre publication.

 A l'heure du "citizen journalism", rares sont ceux qui restent passifs. S'investir et se sentir concerné : beaucoup partagent et mettent en pratique ce désir. Le défi pour Meltin'Post est de montrer que le journalisme n'est ni désuet, ni une sphère à part et qu'il doit être au coeur des société actuelles et à venir.

 

L'équipe rédactionnelle de Meltin'Post.

Photo V.B

Copyright © MeltinPost - Blog créé avec ZeBlog